Sociel

Analyse de la durabilité sociale des exploitations d’élevage dans leurs territoires

(Janvier 2014 – Juin 2017)

 

Problématique


La prise en compte de la dimension sociale de la durabilité des exploitations, que ce soit pour les opérations de recherche ou dans les outils et démarches de conseil recensés, n’est pas aussi nourrie que pour les dimensions environnementales et économiques. Les auteurs s’accordent pour dire que le domaine interne de la durabilité sociale (le travail, son organisation, sa pénibilité, la conception du métier d’éleveur, les congés…) et externe (échanges de matériel et main-d’œuvre entre exploitations, accroissement de la valeur ajoutée sur le territoire) sont interdépendants. Dans l’analyse de la durabilité sociale d’une exploitation d’élevage et de sa contribution à celle d’un territoire, les enjeux sont donc à la fois individuels et collectifs.

Notre objectif méthodologique est le renforcement du volet social dans les approches globales des exploitations d’élevage et en particulier la construction d’indicateurs de durabilité sociale. Notre objectif de développement est de renouveler l’argumentaire sociotechnique sur l’attractivité des métiers de l’élevage et sur la transmissibilité des exploitations ; et par voie de conséquence pour l’avenir des territoires d’élevage. Seront mises en débat localement les différentes façons « vivables » d’être éleveur ; les différentes attentes des acteurs locaux vis-à-vis de l’élevage et les modalités de réponse.

Le projet s’appuiera sur 4 terrains choisis pour assurer une diversité de situations (régions de montagne humide, de polyculture-élevage, pastorale, périurbaine). Une approche transversale sera adoptée pour la construction de la problématique, les méthodes de collecte et d’analyse des données, ainsi que les valorisations.

Des agents de développement, des ingénieurs des instituts techniques (ACTA, ITAVI et Institut de l’Elevage), des chercheurs et des experts thématiques (sociologie, économie sociale et développement durable, accompagnement des groupes) constitueront un groupe de projet mixte, tant par les métiers que par les disciplines concernées.

Mots clés


durabilité sociale, exploitations d’élevage, indicateurs, travail, territoire

Partenaires


Porteurs du projet : N. Hostiou, S. Cournut

Institut de l’Elevage, ITAVI, ACTA, organismes de développement (Chambres d’agriculture 08, 63, 72, InterAfocg), enseignement (VétAgro Sup, Isara Lyon), recherche (Inra), un cabinet de consultants (Oxymore – Les ateliers de l’innovation sociale)

Financement


MINAGRI- CASDAR